Films

Publié le par Olivier

Sunshine
              

Deux mots sur le film:

Dernier film de Danny Boyle que j'ai trouvé excellent! Le thème de SF classique (à la 2001 odyssé de l'espace) et avec une réelle réflection sur notre propre avenir, la folie et l'humain face à la logique.
Les images sont magnifiques, en particulier celle du soleil, à la fois réaliste et poétique. A voir sur grand écran de préférence!

Et la Physique dans le film?  Plausible ??

On peut se rendre compte en voyant le film que 
le réal isateur a tenu à ce que son film soit le plus vraisemblable possible.
                    Sunshine
 Les propos scientifiques sont tout au long du film assez exacte. Néanmoins quelques inexactitudes apparaissent par ci par la dans le film.
Je pense sincèrement qu'elles n'ont pas été corrigés simplement parce que cela donne de meilleurs effets cinématographiques et c'est cela qui compte.

Voici ce que j'ai remarqué: (attention spoiler !)
1_  La scene de sortie dans l'espace d' ICARUS I vers ICARUS II  par les trois membres d'équipage comporte quelques libertés prises avec les lois de la physique.
       - Contrairement aux idées reçues, les deux gars qui sortent dans
          l'espace sans habits d'astronaute ne seront pas trop en difficulté 
          (à part pour respirer): 
       Voilà ce qui peut leur arriver:
                          
  ¤  Ils ne peuvent pas respirer (pas d'air, c'est le vide)
                       ¤  Ils ne peuvent pas retenir leur souffle. 
                          Tout l'air dans les poumons va sortir. Pas facile de retenir
                           1 bar de  pression d'air.
                       ¤  Derrière le bouclier procteur des rayons et des particules
                          émises par le soleil, pas de problème d'irradiation.
                       ¤  Pas de problème de température. 
                           Pourquoi: Il y a deux mécanismes de perdre de la chaleur
                           pour un corps quelconque et donc de se refroidir:
                           1)  Perdre de la chaleur par conduction (contact avec un 
                                milieu matériel plus froid)
                           2)  Perdre de la chaleur par rayonement. 
                                (voir rayonement du corps noir:
                     
lefourtout-dolivier.over-blog.net/article-11684563.html)
                           Le processus 1) est abscent dans le vide car il n'y a pas
                           de milieu matériel avec lequel échanger de la chaleur. 
                           Le seul mécanisme de perte de chaleur est donc le 
                           rayonement. Ce processus est en fait assez lent. 
                           Pour un corps comme le notre qui produit en plus 
                           sa propre énergie, cela prendra
                           du temps avant qu'il ne se refroidisse de trop,
                           probablement plusieurs jours. 
                           Donc le gars qui sort dans l'espace ne sera pas congelé
                           en quelques minutes, contrairement à ce qui est montré
                          dans le film.
                        ¤ La salive et l'humidité sur les parois de la trachée vont 
                           se vaporiser à cause la pression nulle à l'extérieure. 
                           En se vaporisant, l'eau devrai refroidir un peu la langue
                           et la trachée.




Publié dans Physique et film de SF

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article